sept 16, 2012 | Post by: Nina 1 Comments

De fils et de mouches, les sculptures extraordinaires de Claire Morgan à la galerie Karsten Greve

S’il ne fallait voir qu’une exposition en ce moment c’est sans hésiter Claire Morgan à la galerie Karsten Greve, et ce jusqu’au 3 Novembre 2012.
D’une part car c’est génialissime, d’autre part car elle sera convaincre même les plus sceptiques que l’art contemporain peut être accessible.
A la question de l’élitisme de l’art contemporain, je réponds souvent qu’il n’y a pas de gène à ne pas comprendre ou à ne pas être sensible à une oeuvre, car l’art ne doit pas nécessairement être intellectualisé, il peut tout simplement nous surprendre, nous toucher. Ce qui compte finalement est notre rapport  à l’oeuvre : être touché, réagir, aimer ou pas. Claire Morgan fait donc parti de ces artistes qui touche par son ingéniosité, sa capacité à nous surprendre et à nous émerveiller.
Des installations suspendues au milieu d’une pièce, des formes géométriques parfaites, cubes, sphères flottent dans la pièce.

Claire Morgan galerie Karsten Greve

 

Claire Morgan à la galerie Kartsen Greve

Ces cubes, ces sphères sont réalisés à partir d’éléménts accrochés à des fils de pèche, eux même lestés par des morceau de métal, on tourne autour de l’oeuvre et chacun de ces éléments est toujours aussi parfaitement symétrique et parallèle.

Claire Morgan

On s’approche encore un peu et on réalise que ces éléments ce sont des mouches, parfois des morceaux de plastiques, parfois des pétales de rose. Des fragments de matières organiques, ramassés dans la nature et sculptés avec complexité : chaque fil, chaque fragment est indépendant, d’aucun ne se touche, mais c’est leur juxtaposition qui forme un ensemble, une sculpture extra ordinaire.
 Ses sculptures sont impressionnantes, elles créent un effet visuel immédiat.
En travaillant avec ses insectes, et ses animaux (empaillés après avoir été trouvés morts) prisonniers de sculptures à la beauté plastique parfaite, l’artiste interroge aussi le rapport de l’homme à la nature et à sa condition de mortel.
Mais plutôt que d’épiloguer sur le message de l’artiste, j’aime autant concentrer mes louanges sur la force du travail de Claire Morgan qui réside au contraire dans son effet visuel puissant et immédiat et en fait une oeuvre universelle, capable d’interpeller autant les amateurs que les novices.
Claire Morgan est exposée à la galerie Karsten Greve à Paris jusqu’au 3 Novembre 2012 mais aussi à Lille à l’occasion de Lille Fantastique au Tri Postal du 6 Octobre 2012 au 13 Janvier 2013